Comment négocier un contrat de franchise ?

Comment négocier un contrat de franchise : savoir choisir le bon moment

Aujourd’hui, je vous propose de vous intéresser à la question : comment négocier un contrat de franchise ?

Tout d’abord sachez que, personnellement, je n’ai jamais signé un seul contrat de franchise sans l’avoir au préalable négocié. Alors si on vous dit que cela n’est pas possible, le mieux est de passer votre chemin !

Comme je l’ai indiqué dans mon article « Parcours et étapes pour devenir franchisé ».
La négociation du contrat de franchise ne doit pas se faire une fois que vous avez trouvé votre local et votre financement.
Pourquoi ? Car c’est beaucoup trop tard et le franchiseur ne voudra rien lâcher.

Le meilleur moment pour négocier est lorsque vous avez reçu les DIP (document d’information précontractuel) des différents franchiseurs du secteur d’activité qui vous intéresse.

En effet, le DIP contient une copie du contrat de franchise que vous devez lire attentivement.

Personnellement, je le transmets systématiquement à un avocat spécialisé dans la franchise afin d’avoir son analyse. Le coût est d’environ 1.000€ mais c’est un bon investissement pour éviter d’avoir des problèmes par la suite.

Comment négocier un contrat de franchise : des points à ne pas laisser passer

Il saura vous attirer sur les points dangereux du contrat comme une clause de porte-fort.  Prenons un exemple, votre frère signe une clause de porte-fort dans votre contrat de franchise. Que cela signifie-t-il ? Tout simplement que si vous ne remplissez pas vos obligations ce sera à lui de le faire ! Imaginez que vos affaires vont mal et que vous ne pouvez pas payer la redevance du franchiseur. Il se tournera vers votre frère pour lui demander de payer ce montant à votre place. C’est donc une clause extrêmement dangereuse que vous ne devez, en aucun cas, signer.

Par contre, n’espérez pas négocier la redevance ou les droits d’entrée. Cela est extrêmement compliqué et ne pourra se produire qu’avec un jeune réseau. Vous pouvez par contre pré-négocier de meilleures conditions pour l’ouverture d’un second puis un troisième point de vente.

Naturellement plus une marque est forte, comme McDonald’s ou Starbucks, et moins vous pourrez négocier.

Mais cela ne coûte rien d’essayer et si vous voyez une clause inacceptable je vous invite à trouver un autre franchiseur plutôt que de risquer, ultérieurement, un procès qui pourrait vous coûter très cher.

J’espère que vous avez aimé cet article et que vous savez maintenant comment négocier un contrat de franchise. Comme toujours n’hésitez pas à mettre un pouce bleu et à le partager. Pensez aussi à vous abonner à ma chaîne YouTube pour la faire connaître.

Si vous avez des questions, commentaires ou des suggestions de thème pour les prochains articles laissez ci-dessous et j’y répondrai personnellement.

A très bientôt.

Alexis Berger

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *